Communiqué sur le Carnage des ADF à Kainama

Communiqué sur le Carnage des ADF à Kainama

Le Centre d’Etude pour la promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO) est encore une fois choquée de la persistance des actions terroristes en Territoire de BENI, au Nord-Kivu (en RDC), œuvre des islamistes et jihadhistes de l’ADF-NALU, dit aujoud’hui MDI (Musilim Defense International).

Notre Structure  est bouleversée par le nouveau carnage qui vient de frapper à nouveau la localité de KAINAMA, en Groupement des Bambuba-Kisiki, Secteur de BENI-MBAU, à environs 80km au Nord de la Ville de BENI, en Territoire de BENI.

En effet, ce carnage intervenu entre 18h00 locale et 0h00 la nuit de mardi à ce mercredi 15 juillet 2015, vient de couter la vie à 9 civils (calcinés dans leurs habitations ou tués par balles), l’enlèvement de 2 autres et l’incendie de 69 maisons par les terroristes

Le CEPADHO note que cette attaque est la 4e plus meurtrière dans l’intervalle d’un mois, après notamment celles survenues en date du 13 juin dernier à LINZO et KOKOLA, du 26 juin à MAY-MOYA puis du 09 juillet courant au PK 40 sur le Pont SEMULIKI (axe MBAU-KAMANGO). Consécutivement à ces attaques, au moins 50 personnes ont trouvé la mort (y compris des militaires FARDC) et près de 134 maisons  incendiées par les islamistes de l’ADF (MDI).  

Face à la menace, notre Organisation appelle le Chef de l’Etat en tant que Commandant Suprême, à l’action militaire dans cette zone en activant notamment l’Unité de Défense Principale au coté des autres  déployées à BENI.  Elle encourage par ailleurs le Gouvernement à doter d’avantage les FARDC engagés militairement dans les opérations  contre l’ADF-NALU des moyens conséquents (humains, logistiques, financiers) afin qu’elles soient toujours en état de défier l’ennemi.

Le CEPADHO appelle en fin les Etats de la CIRGL, l’Union Africaine et les Nations-Unies à plus de solidarité dans le combat contre les terroristes ADF/MDI, qui constituent une menace pour la paix et la sécurité de la région.

Ainsi fait à GOMA, le 15 juillet 2015 ;

Pour le CEPADHO,

Maître OMAR KAVOTA, Coordonnateur (Directeur Exécutif).

Laisser un commentaire